Critiques,  LIVRES

Ne lui dis pas qu’il me manque – Marjorie Levasseur

Mon copain m’a offert quelque chose que je voulais depuis longtemps. Une chose qui pouvait changer le poids de mon sac pour aller au travail : une liseuse Kindle.
J’ai sauté de joie à l’idée de l’avoir et de pouvoir lire plein de livre gratuitement et avoir un panel de livres bien plus grand que celui de ma bibliothèque.

Je me suis dirigeais vers un livre qui était numéro 1 des ventes et des lectures sur liseuse.

Ne lui dis pas qu’il me manque, de Marjorie Levasseur, publié en fin 2019.

Il n’y aura aucun spoil dans cet article.

Synopsis : Lou vient de fêter ses 18 ans et dans un mois, elle deviendra maman. Elle est dans la même situation que sa mère l’a été, à 15 ans. Elle ne se sent pas prête pour devenir mère et décide alors d’aller à la rencontre de ses origines. Elle part pour Biarritz, afin de rencontrer enfin son père qui l’a abandonné, elle et sa mère, il y a 18 ans. Elle va faire connaissance de Quentin pendant un co-voiturage Strasbourg – Biarritz, et est loin de se douter de tous les péripéties qu’elle s’apprête à vivre.

Ce livre m’a l’air intéressant et le retour aux sources des origines, ça me connaît de par ma propre histoire. Alors je me lance, surtout que je ne voyais pas ce que je pouvais perdre.

L’histoire est profondément belle, il y a de belles émotions qui sont transmises aux lecteurs. On est dedans, on veut que les choses se déroulent bien pour chacun des personnages même si chacun on leur tort (et pas des moindres). C’est un poil burlesque car la situation de départ est assez improbable mais malgré une histoire compliquée au niveau relationnel et familial, tout est fait avec une étrange douceur. Sans doute que la finalité y joue grandement.

L’histoire est simple. On sait où elle va dès le début de la mise en place de l’intrigue. On en reste pas moins étonné par chaque décision que prennent les personnages et c’est ça qui tient en haleine. Même si le fil conducteur est très visible, les réactions des personnages leur son propre et n’existent pas dans l’unique but de faire avancer l’histoire.

En le lisant, il ne faut pas s’attendre à de la grande lecture. C’est une lecture qui n’a pas multiples lectures ni signification. On va droit au but et on sait ce qu’on veut en lisant ce livre.
Pas grande écriture mais cependant agréable à lire et un poil original.

Chaque chapitre ou arc représente le point de vue des personnages qui nous accompagne le long de l’histoire. Nous avons le point de vue de Lou, de sa mère, du père et bien d’autres que je préfère garder pour moi car c’est là qu’est l’originalité. Nous avons un point de vue que je ne m’attendais pas à lire et c’était une touche burlesque mais poétique et qui permet un retour à notre propre enfance.

CONCLUSION

Livre agréable à lire. Pour ma part, j’étais rapidement dedans et j’ai pu le lire en une après-midi. Je pense que ça a joué pour mon plaisir que de le lire en une traite, je pense que si j’avais trainé, j’aurai peut-être perdu en intérêt au fil du temps.

Note : 7/10

Nous fait passer le temps, traite d’un sujet compliqué tout en délicatesse et en pudeur, même si la subtilité d’écriture n’est pas toujours présente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *